La révolution de l'enchantement

La révolution de l'enchantement

Journal d'une résidence à la médiathèque l'Escale à Auby

Révolution des états d’âme

Révolution des états d’âme

Je suis triste de constater que les gens sont lâches

Je suis triste quand il n’y a pas d’étoiles dans mon ciel

Je suis triste à l’idée d’oublier

 

 

Je suis agacée par les imbéciles

Je suis agacée par les chiens aboyant à la lune

tels des empêcheurs de tourner en rond

Je suis agacé par ceux qui font semblant

 

 

Je suis indifférente à la suffisance de certains humains

Je suis indifférente à la bêtise

Je suis indifférent à peu de chose en général, ou j’aime ou je me révolte

 

 

Je suis blessée par le manque de respect et l'hypocrisie

Je suis blessée par le superficiel qui fait croire

que l’on n’est rien sans avoir cherché à comprendre

Je suis blessé par ceux qui souffrent en silence

 

 

Je suis ailleurs quand je lis de l'Héroïc-Fantasy

Je suis ailleurs quand un détail vient frapper à la porte de mes souvenirs

Je suis ailleurs très souvent en harmonie avec le vide

 

 

Je suis émue à chaque fois qu'un auteur a trouvé les mots qui me touchent

Je suis émue à chaque fois qu’un rouge-gorge

se pose sur le fil à linge de mon jardin

et que nos regards se croisent

Je suis ému très facilement c’est congénital

 

 

Je suis bouleversée par le manque d'empathie

Je suis bouleversée par les couleurs du ciel le matin

Je suis bouleversé à chaque fois qu’un enfant manque de tout

 

 

Je suis fatiguée d'être généreuse

Je suis fatiguée du quotidien

Je suis fatigué quand je m’ennuie et je lutte contre

 

 

Je suis excitée à l'idée d'entreprendre de nouveaux projets

Je suis excitée à l'idée de connaître de quoi sera fait demain

Je suis excité à l'idée de découvrir encore et encore

 

 

Je suis exaspérée par la bêtise humaine

Je suis exaspérée par les pétarades des motos

qui empêchent les oiseaux de chanter

Je suis exaspéré par la classe politique alors que je crois à l’engagement

 

 

Je suis border-line si on me dénigre

Je suis border-line quand tu laisses trainer tes chaussettes

Je suis border-line devant une jolie femme mais ça passe

 

 

Je suis partagée entre la colère et le mépris

Je suis partagée entre la joie et les larmes quand je vois un coin de ciel bleu

Je suis partagé entre toi et toi

 

 

Je suis à bout de nerfs quand je ne peux pas compter sur autrui

Je suis à bout de nerfs quand je découvre qu’il me reste tant de choses à faire

Je suis à bout de nerfs au volant et ce n’est pas raisonnable

 

 

Je suis apaisée par l'activité aquatique

Je suis apaisée par le silence d’une nuit de neige

Je suis apaisé par les lacs, les étangs, les étendues infinies

 

 

Je suis en amour des Artistes

Je suis en amour devant la vitrine du pâtissier

Je suis en amour de la lumière des herbes folles

 

 

Je suis moi-même quand j'écris

Je suis moi-même quand l’inspiration me vient

et que les mots coulent comme un ruisseau entre mes doigts

Je suis moi-même le plus souvent possible

un autre, juste pour jouer

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article